Gâteau aux primevères

Gâteau aux primevères

Inutile de vous dire que le printemps me ravît… Le soleil est de retour. Les bulbes plantés à l’automne s’épanouissent en de belles fleurs colorées. Les oiseaux chantent. La nature se réveille de son sommeil et nous donne à contempler ! Dans notre jardin -premier printemps dans notre maison pour nous- j’ai vu apparaître une multitude de primevères, dans tous les recoins du jardin. Grand bonheur d’observer cette nature sauvage à notre portée !

Des primevères… J’en avais déjà vu en cuisine… Car oui, ces petites fleurs sauvages sont comestibles. On les retrouve souvent en salade et surtout en décoration, comme pour le gâteau ci-dessous.

Côté goût, j’ai trouvé qu’elles avaient un goût assez délicat, frais, voire anisé. La texture au bas des pétales donne du croquant. Je vous invite à vivre l’expérience ! Veillez toutefois à consommer des primevères sauvages, reconnaissables à leurs petites fleurs et à leur massif feuillu.

http://permaculture-ra.over-blog.com/article-identification-des-plantes-sauvages-comestibles-67890788.html

Pour notre recette, j’avais juste envie de profiter de ces jolies fleurs pour décorer un gâteau. J’ai choisi de confectionner un gâteau roulé. Merci encore Marie Chioca pour cette super recette ! La garniture est très simple cette fois-ci et pas très IG bas, puisque j’ai utilisé de la confiture de figues. Vous me direz que la figue « ne sonne pas trop printemps » et vous aurez raison ! J’avais cette confiture en stock… J’ai choisi la simplicité !

Pour ce qui est du glaçage. C’est une chantilly montée au sucre glace. Veillez à la monter bien ferme pour une bonne tenue. J’ai dressé ce gâteau 1h avant de le servir. La chantilly a gagné en tenue. Le lendemain, elle se tenait encore mieux, donc VIVE LE FROID ! Max : 3 jours au frigo tout de même.

La recette :

Préparation : 25 minutes (biscuit et chantilly) + 10 minutes (montage)

Refroidissement : 2 h minimum

…………………………………..

Ingrédients :

Biscuit roulé

  • 3 œufs
  • 8 cl de sirop d’agave
  • 120 g de farine de grand épeautre non hybridé T110

Confiture :

  • 150 g de confiture de figues (ou fruits rouges)

Chantilly :

  • 20 cl de crème fleurette bien froide
  • 1 cuillère à soupe de sucre glace

Décor :

  • Quelques primevères sauvages de votre jardin !

Biscuit

Préchauffez le four à 200 °.

Dans le bol d’un robot ou au batteur, fouettez les œufs et le sirop d’agave jusqu’à ce que le mélange double, voire triple de volume et blanchisse.

Mélangez dans un petit bol la farine et la levure. Tamisez au-dessus du mélange œufs-sirop d’agave. Incorporez délicatement à l’aide d’une spatule souple.

Déposez une feuille de papier cuisson sur votre plaque de four. Etalez la pâte en formant un rectangle de 8mm à 1 cm d’épaisseur.

Enfournez pour 8 minutes.

Une fois cuit, sortez le biscuit du four. Recouvrez-le d’une feuille de papier cuisson et retournez-le sur cette même feuille. Décollez délicatement la feuille supérieure. Recouvrez d’une feuille neuve et roulez le tout. Votre biscuit est coincé « en sandwich » entre les deux feuilles sèches. Laissez refroidir ainsi, idéalement dans un moule adapté (type moule à bûche).

Chantilly

Placez le bol, la chantilly et le fouet au congélateur pendant 10 minutes. Une fois les éléments bien froids, montez la crème en incorporant le sucre glace. Réservez la chantilly au frais le temps que le biscuit refroidisse.

Montage

Déroulez votre biscuit sur le plan de travail. Etalez uniformément la confiture. Enroulez de nouveau le biscuit sur lui-même sans trop le serrer pour éviter de le rompre. A l’aide d’une scie à pain, coupez les extrémités (ça fait plus joli !).

Posez votre gâteau sur le plat de service. A l’aide d’une spatule souple, couvrez-le généreusement de crème chantilly sans oublier le bas du gâteau (cf photo).

Décorez de primevères sauvages et n’oubliez pas de les manger !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *