Cupcake citron-noisette

Cupcake citron-noisette

Vous souvenez-vous de la confection d’un lait végétal ? Vous avez filtré votre lait – et cette-fois-ci, un lait de noisette – et maintenant vous ne savez que faire de « ce résidu » de noisettes… Il s’agit de l’okara ; un concentré de fibres, de protéines végétales et de « bons gras », les acides gras mono-insaturés nous protégeant des maladies cardio-vasculaire et réduisant aussi notre taux de cholestérol.

Au-delà de ces considérations nutritionnelles, ces petits cupcakes sont un délice pour petits et grands. Ils sont moelleux, très faciles à réaliser et n’attendent que votre imagination pour être customisés…

 

Pour 6 cupcakes

Les bases moelleuses :

50 g de farine de grand épeautre ou de blé T110

50 g d’okara de noisette

2 cc de poudre à lever

2 œufs

2 cuillères à soupe de yaourt de vache ou de soja

2 cuillères à soupe de jus de citron Bio

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

2 cuillères à soupe de sirop d’agave

1 pincée de sel

 

Le topping :

3 petits-suisses

20 g de sucre de bouleau (IG Bas) ou 30 g de sucre glace (IG élévé)

3 cuillères à soupe de lait de noisette (à ajuster en fonction de l’humidité de vos petits-suisses)

2 cuillères à soupe de jus de citron

 

Préchauffer votre four à 180 °

Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre à lever et le sel.

Ajoutez tous les autres ingrédients et donnez deux-trois coups de cuillères pour obtenir une préparation lisse.

Préparez vos caissettes à cupcake-muffin et remplissez-les au ¾.

Enfournez pour 10 minutes, pas plus. Vos petites bases moelleuses doivent être dorées à la sortie du four. Laissez complètement refroidir sur une grille avant de décorer.

Dans un bol, mélanger les petits-suisses, le jus de citron, le sucre choisi et le lait. Notez que le lait n’est indispensable que pour obtenir une texture épaisse et lisse. Si vos petits-suisses se suffisent à eux-mêmes, n’ajoutez pas de lait. Les miens étaient très égouttés, voire secs. C’est pour cela que je les ai délayés avec 3 cuillères à soupe de lait.

Mixez le tout et garnissez une poche à douille munie d’un embout rond et cannelé – celui utilisé pour la chantilly. A ce stade, vous pouvez conserver votre crème au frigo et la sortir au moment de servir. C’est d’ailleurs ce que je vous conseille.

Décorer enfin d’éclats de noisette ou de pistaches et savourez !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *